Titre du site

Expo-Bible 81

Exposition du 2 au 24 avril 2016 dans le Tarn à Castres !

La bible s'expose...

Un livre de rencontres

Dans la bible, cohabitent de très nombreux personnages. Ils incarnent l’humanité aux prises avec la vie et les grandes questions de...

Lire la suite...
La Bible transmise

Les textes de la bible ont-ils été transmis fidèlement ? Dispose-t-on des originaux ?

...

Lire la suite...
Les mondes de la Bible

Dans ce module, le visiteur est invité à voyager dans les mondes, les époques et les cultures qui ont vu naître la bible et ont...

Lire la suite...
Expo Bible - Patrimoine de l'humanité
Vue d'ensemble de l'exposition
Genèse de la Bible

Les chrétiens (catholiques, orthodoxes, protestants) ont-ils la même bible ? Et les juifs ?
Dans ce module, le visiteur découvre...

Lire la suite...
L'accueil

Autour d’une banque d’accueil se répartissent une table informatique pour la consultation internet, et des pupitres adaptés à...

Lire la suite...
Bible et cultures

La bible est née, a été lue et continue d’être lue dans une immense variété de cultures qu’elle a souvent...

Lire la suite...
La Bible en traductions

La bible a été traduite dans une multitude de langues (2479 fin 2008, pour tout ou partie de la bible). Et à l’intérieur...

Lire la suite...

L'exposition en quelques mots...

Télécharger le dépliant de l'exposition et des manifestations...

« La Bible, Patrimoine de l’Humanité » est une exposition interactive  qui présente les diverses facettes de la Bible d’un point de vue culturel, historique, et littéraire sans a priori confessionnel. Elle est destinée à un large public, connaisseur ou néophyte, croyant ou non. Le public scolaire, enseignants et élèves, trouvera tout particulièrement intérêt à la visite de l’exposition, qui fera écho aux différents thèmes inscrits dans les programmes scolaires de l’Éducation Nationale.

Ouverte sur les cultures et les religions du monde, elle contribue à mettre en valeur l’influence de la Bible dans des domaines aussi variés que la littérature, l’histoire des peuples dans différentes aires culturelles, et l’histoire de l’art.

D’autres événements ont lieu en parallèle : conférences, concerts, pièce de théâtre, ciné-débat...

 

 

Les mondes de la Bible

Dans ce module, le visiteur est invité à voyager dans les mondes, les époques et les cultures qui ont vu naître la bible et ont contribué à la façonner.

Les mondes de la Bible

Il pourra y découvrir des atmosphères, des senteurs de la vie quotidienne, approfondir des thématiques diverses comme le rapport au pouvoir, le sacrifice, ou la symbolique des lieux. Enfin, le module permettra au visiteur d’explorer de façon interactive les questions du rapport entre la bible et l'histoire, et des divers apports de l'archéologie à leur compréhension.
 

Au sol, une carte géographique rappelle au visiteur que les récits bibliques s’enracinent dans un lieu donné.

  • Le Croissant fertile est un lieu de passage qui marque l’histoire de cette région du monde, bande de terre fertile entre montagnes, mer et déserts.

L’histoire d’un peuple au milieu d’autres peuples est évoquée par un tableau chronologique.

  • Les temps et les fêtes bibliques s’inscrivent dans les coutumes de leur époque et de leur culture. Elles sont expliquées, dans ce qu’elles ont de commun et de différents avec les cultures qu’elles côtoient. La famille et plus particulièrement le mariage sont expliquées dans ce qu’ils ont de structurant. La maison et le repas sont au centre de la vie quotidienne (ainsi il y a dans la Bible plus de récits de repas que de prières), et participent à la communion avec Dieu ; il y a donc un caractère sacré, des règles à respecter, une symbolique à connaître. L’argent et le commerce tiennent une place importante, les monnaies sont le symbole, au fil du temps, des diverses dominations auxquelles les Hébreux sont soumis, en particulier pendant la période romaine. Le temple de Jérusalem a sa propre monnaie.

Des objets usuels d’époque, ou leurs reproductions, sont présentés dans les vitrines, des bornes audio à disposition du visiteur lui permettent d’entendre des sons traditionnels de fête (son du Shofar, chants de fêtes, textes bibliques évoquant les thèmes abordés, ambiance de marché…).

  • Dans les cinq pupitres (ou créneaux), cinq Bibles sont à la disposition du visiteur qui peut ainsi vérifier par lui-même les problématiques exposées : Les relations internationales de l’époque, omniprésentes dans les récits bibliques ; les enjeux socio-politiques évoqués par exemple lorsque se pose la question du choix d’un système politique pour le peuple d’Israël (royaume ou pas…) et lorsque des injustices sociales, politiques et économiques sont dénoncées ; l’originalité de la représentation (voire de la non-représentation) du Dieu d’Israël au sein des cultures religieuses du Proche Orient ancien ; la culture et la signification des sacrifices religieux ; le rapport entre les affirmations bibliques et les découvertes archéologiques.

Les vitrines présentent des objets d’époque ou leur reproduction : pointe de javeline, fac-similé du code d’Hammurabi, fac-similé d’une statuette de divinité païenne, maquette de l’autel à cornes de Meggido, tablettes à écritures cunéiformes.

  • Les « totems », par leur structure pivotante, permettent d’évoquer la pluralité de sens attachée à une même notion : L’eau est symbole de vie et de mort, dans sa réalité physique tout comme dans sa signification symbolique. La ville, dont le Moyen-Orient semble avoir été le berceau historique, est dans la Bible tour à tour lieu et symbole de malédiction et de bénédiction. Les montagnes et les déserts, eux aussi, comportent un aspect physique très prégnant pour cette région du monde, et en même temps symbolisent des lieux possibles de rencontre avec le divin, de « révélation ».